Ils vont pouvoir revenir « à la maison ». Les 250 « loto-chats » exfiltrés par les bénévoles de « Bon Œil Bon Chat » vont être placés à l’association « Stéphane Lamart pour la défense du droit des animaux », a-t-on appris ce mardi.

Dimanche 18 juin, les policiers du service central des courses et des jeux avaient interpellé Floriane Chamignon, la présidente de Bon Œil Bon Chat, et ses trois filles pour des lotos hebdomadaires non déclarés. Les quatre femmes ont été remises en liberté mais les animaux du refuge devaient être saisis car les comptes de l’association avaient été bloqués.

Pour ne pas que les chats soient enlevés, les bénévoles avaient organisé une opération commando dans la nuit de jeudi à vendredi pour les confier à des maisons d’accueil. Stéphane Lamart s’était alors proposé pour prendre en charge les animaux au refuge de Bonneuil avec les moyens de son association et l’aide de la Fondation Brigitte Bardot.

Source : le Parisien 94

Les commentaires sont désactivés.