Une femme de 32 ans a été condamnée à 6 mois de prison ferme pour avoir abandonné ses trois chiens. Deux d’entre eux sont morts de faim, après avoir été enfermés dans une cave, à Sarlat. Elle ne pourra plus jamais détenir des animaux.

C’est un combat de plus gagné pour les associations de défense des animaux. Ce mardi, une femme de 32 ans a été condamnée à six mois de prison ferme pour abandon volontaire d’animaux. Elle ne pourra plus avoir d’animaux jusqu’à la fin de sa vie.

L’année dernière, elle quitte précipitamment Sarlat, laissant derrière elle trois chiens. Deux qu’elle enfermera dans une cave sans nourriture. Le troisième sera retrouvé errant dans ses excréments. C’est lui qui avertira les voisins de la présence de ces deux American Staff enfermés dans le noir depuis un mois, en début d’année.

“Il y a 10 ans quand je défendais des dossiers avec des animaux, on se moquait de moi”. — Maître Grillon, avocat de l’association Stéphane LAMART”

Des chiens momifiés

“L’un des deux chiens était couché dans son panier, explique Maître grillon, représentant de l’association Stéphane Lamart qui défend les animaux. Il attendait tout simplement la mort.” Selon le vétérinaire, les chiens n’ont pas mangé ni bu pendant au moins un mois. Ils sont morts de cachexie c’est à dire du stade utlime de déshydratation, après que leurs corps aient puisé dans leurs réserves. Ils ont été retrouvés momifiés, presque à l’état de poussière.

Pour les quatre associations qui se sont portées partie civile, c’est un grand pas vers une prise de conscience générale. “Il faut donner un exemple”, explique Maître Morand-Morretti, qui représentait l’association Brigitte Bardot. La propriétaire devra également verser 500 euros aux associations pour préjudice moral.

A l’époque, plus de 12.000 personnes avaient signé une pétition pour que la propriétaire ait une “peine de prison”. Pour le procureur de la République, il n’y a pas de doute, “elle est coupable, elle les a laissé crevé dans la cave.”

Les commentaires sont désactivés.