Audience maltraitance sur un chat

LIMOGES (87)

Un chat a été secoué, étranglé, sa tête fracassée à coups de pied jusqu’à ce qu’il décède par un jeune homme à Limoges (87).

Notre avocat, représentant de l’Association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux », Maître Amandine Dounies a plaidé le 29 novembre au Tribunal de Limoges au nom de l’Association, constituée partie civile. 

Nous avons demandé au nom de la société, au nom de tous les animaux maltraités dans notre pays une sanction exemplaire et à la hauteur des faits et nous réclamions la peine maximale prévue par les textes, de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende avec une interdiction définitive de détenir et de travailler avec des animaux. 

Après audience, il était condamné à 18 mois d’emprisonnement dont douze fermes, une obligation de soins, une mise à l’épreuve de trois ans et une interdiction de détenir un animal durant cinq ans.

Merci à Maitre Dounies

Les commentaires sont désactivés.