L’Association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux », reconnue d’Utilité Publique depuis 2013, sera présente lundi 18 février 2019, à 14 heures, au Tribunal Correctionnel de Reims, dans le cadre d’une affaire d’actes de cruauté sur des chatons, dans laquelle elle s’était constituée partie civile.

L’audience de lundi fera suite à une précédente audience en Comparution sur Reconnaissance Préalable de Culpabilité ayant eu lieu le 24 octobre 2018 au Tribunal Correctionnel de Reims, qui n’a pas permis la condamnation des 3 mis en cause, placés sous curatelle, accusés d’acte de cruauté sur plusieurs chatons. Parmi les prévenus, 2 étaient présents dont 1 seul a reconnu les faits.

Le Procureur de la République n’a finalement pas homologué la CRPC et a donc renvoyé les mis en cause à une audience publique ce lundi 18 février 2019 à 14 heures.

En effet, les 3 protagonistes se sont livrés, à Reims, à des actes de cruauté pendant un mois (entre juin et juillet 2018) où ils ont torturé, battu et étranglé jusqu’à la mort les chatons.

L’Association Stéphane LAMART a donc déposé plainte pour acte de cruauté (Article 521-1 du Code Pénal) avec constitution de partie civile contre ces individus. Ils encourent jusqu’à 30 000 euros d’amende et 2 ans de prison ferme.

Notre avocat Maître Patrice GRILLON, avocat aux Barreaux de Paris sera présent à l’audience afin de plaider les faits d’actes de cruauté par ces 3 jeunes et de leur faire interdire la détention à titre définitif du moindre animal quel qu’il soit. Notre avocat demandera également la somme de 1500 euros de dommages et intérêts par prévenu ainsi que 1200 euros au titre des frais d’avocat.

Pour Stéphane LAMART, ce genre d’individu est très inquiétant pour notre société, car s’ils peuvent commettre de tels actes sur des chatons, êtres vulnérables, leurs prochaines victimes pourront être des personnes âgées. Il espère que le Tribunal sera à la hauteur des faits en les faisant incarcérer avec un mandat de dépôt à la barre, car torturer un animal n’est pas un jeu !

Mise à jour : audience renvoyée à une prochaine date.

Les commentaires sont désactivés.