La justice a encore renouvelé ce jour, sa confiance en L’Association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux »

En effet le refuge de l’association Stéphane LAMART, situé en Normandie, s est vu confier en juin dernier, par la SPA Eraclef chien de type berger allemand de 10 ans, sauvé de maltraitance par la SPA . Madame LORY (ancienne administratrice de ce refuge) s’est tournée vers L’Association Stéphane LAMART ayant connaissance de la bonne réputation de celle ci , afin de lui trouver une famille pour la vie , et elle avait raison !
Il n’aura fallu qu’ à peine quelques mois aux soigneurs du refuge, pour offrir à Eraclef qui n’y croyait plus, une famille idéale, en la personne de Mr et Mme R..et son épouse. (Après être resté 2 ans en Refuge-SPA)

Le coup de cœur fut instantané et réciproque, ce couple de retraité, a toujours vécu entourer de chien de refuge, possède une grande demeure avec plus de 3 ha de bois et de jardin comme le précise les rapports de pré et post visites , « cadre idéal pour Eraclef, entouré d amour et d affection « le chien a retrouvé une nouvelle jeunesse  » .
C est avec une joie non dissimulée que bénévoles et salariés ont accueillis la nouvelle .
Cela n’ en a pas été de même pour Madame LORY, à la grande stupéfaction de tous ! Madame LORY refusant catégoriquement cette adoption, critiquant tour à tour, adoptants , bénévoles, salariés et direction, ne voulant se rendre à l évidence du bonheur du chien et de ses adoptants, qui précisons le, ont invité chaleureusement, à plusieurs reprises, Mme LORY à venir constater par elle même les conditions de vie de leur nouveau compagnon, afin de la rassurer.
En retour se sont menaces, insultes allant même jusqu’ à proposer des sommes d argent pour récupérer Eraclef mais pour en faire quoi ?

Le replacer en refuge !

Ne se souciant manifestement en aucun cas du traumatisme que cela engendrerait pour ce chien et la peine que cela provoquerait chez le couple R déjà extrêment attaché à Eraclef !

Nous apprendrons du refuge précédent , que Madame LORY pourtant à l’époque administratrice de ce refuge a refusé de façon catégorique et systématique toutes les adoptions et familles d’accueil potentielles pour Eraclef, sachant mieux que tout le monde à priori, ce qui était bien pour Eraclef n’acceptant pas non plus le point de vue de ceux dont c est le métier !

Les raisons en sont on ne peut plus obscures .

Pourquoi ne pas avoir recueilli ce pauvre loulou chez elle si personne ne trouvait grâce à ses yeux ?
Plutôt que de le laisser vieillir en refuge « sans famille » ?

Toujours est il que le Tribunal de CAEN ne s’ y est pas trompé et a reconnu que la nouvelle vie offerte à ERACLEF devait se poursuivre , chez les époux R, entouré d amour et d affection, pour nous l’espérons encore de nombreuses belles années !

Elle devra verser à l’association Stéphane LAMART 2000 € de frais de procédure également 2000 € pour nos adoptants.
Avec une astreinte de 1 500 €/ jour de retard pour l’envoi des documents à nos adoptants.

Les commentaires sont désactivés.