COMMUNIQUE DE PRESSE 

— Le lundi 8 mai 2017, une enquêtrice de l’association STEPHANE LAMART se déplace en urgence à Pavillons-sous-bois (Seine-Saint-Denis) sur demande de la police nationale pour la prise en charge d’un chien type american staff nommé PACO.

A son arrivée, l’enquêtrice constate qu’il est grièvement blessé, il semble avoir été victime de mauvais traitements.
Paco est allongé dans un jardin privé avec des blessures apparentes au niveau des pattes, présente de multiples fractures sur tout le corps ainsi que plusieurs plaies. Il est dans l’impossibilité totale de se lever. Il hurle de douleurs au moindre contact sur n’importe quelle partie de son corps. Le témoin et auteur de l’appel explique d’une part, que le chien vie en permanence enfermé dans un box loué à proximité, et d’autre part, il est constamment livré à lui-même et sans soins.

Vu l’état catastrophique de ce dernier, les pompiers le transporte dans une clinique vétérinaire de Livry Gargan.

Suite au diagnostique du cabinet vétérinaire, l’association Stéphane Lamart « Pour la défense des droits des animaux » a déposé plainte pour acte de cruauté envers un animal domestique contre le détenteur de PACO et s’est constituée partie civile. L’association a obtenue la garde temporaire de l’animal et a engagé tous les soins nécessaires à son rétablissement.

Les blessures de PACO étant trop graves, il sera malheureusement euthanasié. L’enquête est en cours. —

 

Après avoir été observé par le vétérinaire, la conclusion est la suivante : PACO n’a pas été victime d’un accident, il a bel et bien été battu, et à plusieurs reprises. Des pétitions sont en ligne pour que le propriétaire de PACO soit entendu par la justice et rende compte de ses actes.

Paco, dans un état critique.

 

source photo de couverture : mesopinions.com

 

 

Les commentaires sont désactivés.