Après la découverte du corps mutilé d’un chien Cane Corso à Liévin (62), 3 hommes et une femme ont été placés en garde à vue au commissariat de Lens. La SPA et l’association Stéphane Lamart ont déposé plainte.

Le mercredi 2 mai, un témoin a découvert le corps supplicié d’un chien de race Cane Corso à Liévin, dans le Pas-de-Calais. Le cadavre du quadrupède de 4 ans était empalé sur une branche d’arbre sur le terril de Calonne, perforé en plusieurs endroits et ses viscères étaient apparents. Un acte d’une rare cruauté qui a ému bon nombre d’internautes.

Le site de France 3 Hauts-de-France nous apprend que 4 personnes – 3 hommes et une femme – ont été placées en garde à vue mercredi et jeudi au commissariat de Lens, suite à cette découverte macabre. Âgés de 32 à 48 ans, il habitent tous Liévin et sont déjà connus des services de police. 2 d’entre eux sont d’ailleurs les propriétaires du chien décédé.

D’après les premiers éléments révélés, ces derniers auraient remis le Cane Corso à d’autres personnes qui ont ensuite cherché à s’en séparer en le tuant. Le chien aurait connu plusieurs autres foyers par le passé.

Les 4 individus devraient être jugés en comparution immédiate ce vendredi pour sévices à animal et actes de cruauté. Ils encourent une peine de prison de 2 ans. L’association Stéphane Lamart et la SPA ont déposé plainte et sont parties civiles dans cette affaire.

Source chien.fr

Les commentaires sont désactivés.