Certains la connaissent, d’autres pas encore, cette activité considérée comme « sportive » peut interpeller, voir choquer.

Qu’est que le Weight Pulling et comment se déroule-t-il ?

Tout d’abord, le Weight Pulling est un sport qui a pris racine aux Etats-Unis au cours du 19éme siècle (pendant la ruée vers l’or), qui a pour objectif de faire tracter une charge, parfois très lourde, à un chien. Cette pratique se déroule sur tout type de terrain, à l’extérieur (sur de l’herbe, dans la neige …) ou à l’intérieur (dans des hangars).

L’animal doit tracter la charge sur une distance précise de 16 pieds (environ 4.90 m) dans un laps de temps défini, 45 secondes en moyenne.

De plus, aucune exception, toutes les races de chiens peuvent y participer, du Chihuahua au Pitt bull, les chiens sont regroupés en fonction de leur poids.

Un harnais est nécessaire.

Le chien est attaché au traîneau ou à la charrue qu’il doit tracter au moyen d’un harnais spécialement étudié et fait sur-mesure pour lui. Ce harnais serait conçu afin de répartir le poids et ainsi réduire au maximum les risques de blessures pour le chien.

Les règles du Weight Pulling sont strictes : outre la distance et le temps de parcours, si la charge est encore en mouvement lorsque le temps est écoulé, le chien peut ne pas s’arrêter.

Toutefois, si le chien ne peut pas tracter la charge, le chien est éliminé de la compétition, c’est le « no-pull ». Selon plusieurs témoins, durant l des chiens auraient fait demi-tour ou se seraient assis à coter de leur maître pour leur montrer leur manque d’envie de participer à cette discipline.

La pratique est-elle légale ?

Il existe d’ailleurs deux fédérations en Amérique qui organisent des évènements (ci-dessous). Il en existe aussi en Europe.

  • Unified Pulling Federation (UPF)
  • American Pulling Alliance (APA)

Par ailleurs, il existe cinq catégories de poids de chiens : les 27 kilos et moins, les 27 à 36 kilos, les 36 à 45 kilos, les 45 à 54 kilos et enfin les plus de 54 kilos.

Pour information, les charges les plus lourdes ont atteint respectivement 1 497 kilos sur un terrain bétonné et 1293 kilos sur chariot, sur un terrain enneigé.

Cette pratique bien que légale peut à juste titre paraître dangereuse pour l’animal qui peut se blesser, le chien ne doit par exemple pas donner d’à-coups d’excitation dans le harnais.

Les commentaires sont désactivés.