• Contactez-nous
  • Newsletter
  • Boutique de Bienfaisance

L’association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux », reconnue d’Utilité Publique se constitue partie civile pour acte de cruauté sur un chiot âgé seulement de 5 mois. Ce dernier est mort des suites de ses blessures en raison d’une hémorragie interne.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 mai 2020 vers 00h35 à Pessac en Gironde.  Alors qu’un homme est hébergé chez un ami, une dispute éclate entre eux et tourne mal. L’homme hébergé, ivre, décide de s’en prendre à son propre chiot en le martelant de coups de pieds à plusieurs reprises. Les pleurs et les hurlements du chiot ont interpellé le voisinage qui a alerté la police immédiatement.

Les forces de l’ordre sont intervenues dans la nuit et ont découvert les faits de maltraitance sur la jeune chienne. Le propriétaire ayant battu son animal a été interpellé et placé en garde à vue dans les locaux du commissariat de police de Bordeaux. Le chiot est amené aussitôt chez le vétérinaire qui constatera malheureusement son décès.

Le mis en cause est comparu ce jour en comparution immédiate devant le tribunal judiciaire de Bordeaux. L’association Stéphane Lamart a mandaté son avocat Patrice Grillon afin de représenter les droits de l’animal. Le propriétaire du chiot est un récidiviste, il avait déjà été jugé en 2016 à Dijon pour des faits similaires. Il écope d’une peine de 18 mois de prison ferme avec mandat de dépôt et l’interdiction à vie de détenir un animal de compagnie. L’incarcération est immédiate.

L’association Stéphane Lamart ainsi que la SNDA ont toutes deux étés reçus dans leur constitution de partie civile et ont obtenu 300€ de dommages et intérêts et 500€ pour les frais d’avocat.

Les commentaires sont désactivés.