L’Association Stéphane LAMART s’insurge face à l’ignorance de la mairie de Paris à l’égard des animaux dans le cadre de son projet « Des fermes dans Paris » à BiodiversiTerre, place de la République, le week-end dernier.

Paris
© LES FERMIERS DE LA FRANCILIENNE – Photo d’illustration

Le projet « Des fermes dans Paris » a pour objectif de réconcilier l’économie avec l’écologie, et de sensibiliser les parisiens à l’agriculture urbaine. Pour ce faire, un grand nombre d’animaux de la ferme comme les poules, les brebis et les vaches sont installés dans des espaces verts et son déplacés chaque mois dans un nouvel arrondissement de la capitale.

Or, nous rappelons que les animaux ne sont pas des objets que l’on déplace ainsi, cela peut réellement les déstabiliser et provoquer chez eux du stress et de la peur. Les placer au milieu de la foule, du brouhaha, des pots d’échappement, et de surcroît, en pleine canicule, n’est pas responsable.

Est-il réellement nécessaire d’arracher les animaux à leur habitat naturel pour les « présenter » aux parisiens, dans un milieu urbain, qui n’est pas du tout le leur ?

Ce projet, qui a pour objectif de multiplier les espaces d’agriculture urbaine, menace l’équilibre animal. C’est pourquoi, nous sommes catégoriquement contre « Des fermes dans Paris » et demandons à la Maire de Paris, Anne Hidalgo, de mettre un terme à ce projet. 

Les commentaires sont désactivés.