Aujourd’hui, le gouvernement français souhaite augmenter le quota d’abattage des loups.

loups

Consultation publique

Les Ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique et solidaire mettent en place une consultation publique du 27 mai au 19 juin 2019 afin de demander l’avis aux citoyens sur un projet d’arrêté « portant expérimentation de diverses dispositions en matière de dérogations aux interdictions de destruction pouvant être accordées par les préfets concernant le loup (Canis lupus) ».

Ce projet d’arrêté mettrait considérablement en danger la viabilité des populations lupines.

Vouloir trop réguler la population des loups peut entraîner son extinction…

L’État français autorise sous certaines conditions que des loups puissent être abattus suite à des dommages aux troupeaux depuis 2004. Toutefois, dû à l’assouplissement des réglementations, il est désormais possible de tirer sur un loup en l’absence d’un troupeau.

La Ligue pour la Protection des Oiseaux rappelle l’avis défavorable du Conseil National de Protection de la Nature (CNPN) qui « déplore que l’Administration ne semble plus avoir aucun objectif en termes de développement et de croissance de la population lupine et qu’il n’y ait aucune remise en cause des mauvaises pratiques pastorales pourtant connues ».

Donnez votre opinion en cliquant ICI !

Les commentaires sont désactivés.