Les actions de l’Association Stéphane LAMART autour du festival de Yulin commencent à prendre forme. 

festival de yulin

La pétition a connu un grand succès avec plus de 175 000 signataires. Nous avons grâce à vous collecté assez de fonds pour agir en profondeur avec une somme s’élevant à plus de 20 000 euros. Votre présence lors du rassemblement du mercredi 29 mai 2019 devant l’Ambassade de Chine a permis via la presse d’avoir des échos sur un plan international.

Vous êtes également nombreux à nous avoir demandé comment se dérouleront nos actions sur place. Compte tenu du contexte dans lequel se déroule le festival, nous sommes dans l’obligation de prendre des précautions, d’autant plus qu’il n’existe aucune loi de protection animale en Chine et que le pays fait face à une certaine corruption.

Pour cela, l’association prend quotidiennement contact avec des refuges et des associations locales. Cela nous permettra de mettre en place des partenariats afin de leur venir en aide. En effet, l’association va agir en renfort en apportant une aide financière pour répondre aux besoins alimentaires et aux soins vétérinaires. Si certains de ces centres n’ont pas les capacités d’accueil nécessaires, nous serons en mesure de rapatrier des chiens et des chats en France.

Le rapatriement des animaux pose bien sur la question du transport. Il faut compter environ neuf heures de train et vingt-cinq heures d’avion. Nous avons pris contact avec des organisations ayant déjà rapatrié des animaux pour avoir tous les renseignements nécessaires pour que l’action se déroule au mieux.

Beaucoup d’entre vous ont proposé leur aide concernant la prise en charge des animaux sur le territoire français et nous les remercions. En accord avec les réglementations, le rapatriement des animaux peut prendre plusieurs mois. En effet, il faut prendre en compte les procédures sanitaires dont la mise en quarantaine des rescapés d’une durée de quatre mois sur le sol français avec les visites du vétérinaire une fois par mois pour vérifier que les animaux n’aient pas de maladies. Dès qu’ils seront hors de danger et prêts à être recueillis dans leurs nouvelles familles, nous vous le ferons savoir.

Parallèlement, notre action a pour but de mettre fin au festival en menant des campagnes de lobbying auprès des institutions chinoises.

Les commentaires sont désactivés.