• Contactez-nous
  • Newsletter
  • Boutique de Bienfaisance

Notre association s’est constituée partie civile au sujet d’actes de cruauté commis sur deux chiens, par le voisin de la propriétaire situé à St Pierre Les Elbeuf (76), le 24 décembre dernier.

Aux alentours de 12h, le 24 décembre dernier, dans la commune de St Pierre Les Elbeuf, une jeune fille de 19 ans est à la fois victime et témoin d’une scène affligeante et choquante.  Alors qu’elle se trouvait à son domicile, ses 2 chiens, nommés Voyou et Tania, deux Jack Russell âgés respectivement de 10 et 6 ans, se sont « échappés » suite à l’ouverture furtive de la porte d’entrée.

Ils se retrouvent alors à l’extérieur de l’immeuble au même moment que la voisine de pallier promène son chien, manifestement un bulldog français. L’adolescente descend immédiatement afin de les récupérer pendant que Voyou commence à jouer avec le bulldog de la voisine, Tania reste immobile. La jeune femme a pu attraper le premier cité, le prenant dans ses bras. C’est à ce moment qu’elle constate l’arrivée du mari ou conjoint de la voisine, ouvrant la porte d’entrée et tenant dans sa main un marteau. Spontanément, elle lui demande de l’aider, ce à quoi il répond par un coup de marteau sur la tête de Tania, puis deux sur la tête de Voyou, alors qu’il se trouvait toujours dans les bras de sa maîtresse…

Alerté par la situation, le petit ami de la jeune fille présent à son domicile apparaît et repousse l’auteur des faits. Ce dernier exprime son intention de tuer les chiens. Suite à cela, Voyou a été emmené en urgence chez le vétérinaire et après examens, il a été décidé en aval avec la famille du chien, de l’euthanasier.  

Une plainte a été déposée par la mère de la victime, au commissariat de police central de Rouen. Notre association a décidé de se constituer partie civile dans cette affaire. Le mis en cause a reconnu les faits pour acte de cruauté envers un animal et a été convoqué pour une Comparution sur Reconnaissance Préalable de Culpabilité au Tribunal Judiciaire de Rouen le 25 août dernier à 10h00. Notre avocat, Patrice Grillon s’est rendu à l’audience afin de faire valoir les droits de l’animal et pour que le prévenu soit sanctionné d’une peine exemplaire.

Lors de l’audience, le prévenu est revenu sur sa décision de « plaider coupable » ce qui a entraîné un renvoi de l’affaire. L’audience aura donc lieu en 2021 au Tribunal Correctionnel de Rouen. La date précise n’a pas encore été fixée. Affaire à suivre…

Les commentaires sont désactivés.