• Contactez-nous
  • Newsletter
  • Boutique de Bienfaisance

L’association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux », reconnue d’Utilité Publique est intervenue le mercredi 22 avril pour saisir des oiseaux enfermés dans un box Rue Lakanal à Pantin. Il a été découvert un véritable trafic d’une soixantaine de canaris.

Tout commence lorsque le syndicat de copropriété d’un immeuble de la rue Lakanal à Pantin entend des bruits d’oiseaux provenant d’un box. Il décide d’alerter immédiatement la propriétaire du box le 20 avril afin de la mettre au courant et qu’elle puisse contacter le locataire du lieu.

La propriétaire du box décide d’appeler le locataire et il lui est confirmé qu’il y aurait plusieurs canaris détenus dans le box. Le locataire déclare que les oiseaux sont entreposés pour un ami soi-disant parti à l’étranger…

Le syndicat de copropriété, intrigué, décide de contacter le commissariat de police de Pantin. L’association Stéphane Lamart est sollicitée par le commissariat pour intervenir le 22 avril accompagné des autorités judiciaires.

Le box qui a été découvert à 17h30 était dans un état d’insalubrité extrême, des fientes et des graines étaient étalées sur le sol et la présence de plusieurs souris attirées par les graines a été remarqué. Le box était aménagé de manière à camoufler les bruits d’oiseaux qui étaient tous situés dans le fond du box. Ils étaient éclairés par une lumière artificielle en permanence qui ne pouvait être éteinte car pas de présence d’interrupteur. Les branchements n’étaient pas aux normes.

Il a été découvert une soixantaine d’oiseaux entassées dans plusieurs cages, la plupart étaient en reproduction. La majorité des canaris n’avaient pas d’eau et pas suffisamment de nourriture. Leurs cages n’étaient ni nettoyées ni désinfectées et les oiseaux pas entretenus. Ils étaient également exposés aux pots d’échappement des voitures avec la présence à proximité de 175 box sur 2 niveaux et donc de beaucoup de passages à longueur de journée.

Le locataire du box, présent sur les lieux, a informé qu’il vendait des oiseaux sur le site « Leboncoin » depuis 7 ans et également sur le marché situé place LOUIS LEPINE les dimanches matin. Les oiseaux seraient vendus entre 30€ et 60€ l’unité, et non déclarés auprès de l’état par le vendeur. L’auteur de ce trafic ne posséderait aucune autorisation de la DDPP ni aucun numéro de SIREN.

Sur les lieux, la police est tombée sur une annonce avec un numéro de téléphone sur « Leboncoin ». En appelant, le téléphone du locataire du box a sonné.

Le prix de cet oiseau est de 20€ à 30€ en animalerie avec un certificat de vente. L’acheteur de l’animal sur le site, est également une victime et n’a aucun recours en cas de décès.

Les oiseaux vont être transportés en Mayenne pour être mis dans un centre spécialisé.

Une plainte a été déposé auprès du commissariat de police de Pantin par l’association Stéphane Lamart ce jour contre le locataire du box pour sévices graves ou acte de cruauté envers un animal domestique apprivoisé ou en captivité. L’association a également décidé de porter plainte contre le site « Leboncoin » pour fourniture de moyens puisque a été permis la diffusion d’annonces sans effectuer de contrôle au préalable.

Les commentaires sont désactivés.