L’Association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux », reconnue d’Utilité Publique, sera présente demain, jeudi 6 juin 2019 à 9 heures, devant le Tribunal Correctionnel d’Évry (91), pour défendre deux chats dans le cadre d’une affaire d’abandon volontaire, dans laquelle elle avait porté plainte et s’était constituée partie civile.

deux chats

Suite à des signalements du voisinage concernant des miaulements en provenance d’un appartement de St Pierre du Perray en novembre dernier, une enquêtrice de l’Association Stéphane LAMART s’était rendue sur place pour constater les faits. En entrouvrant le volet, l’enquêtrice a découvert deux chats dont une femelle noire et un mâle poussant des miaulements de détresse.

Ils ont directement été pris en charge par la clinique vétérinaire de Mennecy qui a attesté qu’ils étaient tous les deux non identifiés et dans un très mauvais état général, fortement dénutris et déshydratés. La femelle pesait alors 1,7 kilos et le mâle 1,9 kilos.

De ce fait, l’Association Stéphane LAMART, « Pour la défense des droits des animaux » avait porté plainte le 16 novembre 2018 et s’était constituée partie civile dans cette affaire.

Sur les fondements des dispositifs légaux relatifs aux mauvais traitements, notre avocat au barreau de Paris, Maître Patrice Grillon sollicitera lors de l’audience de demain à 9 heures devant le Tribunal Correctionnel d’Évry, 2 000 euros de dommages et intérêts ainsi que 1 200 euros au titre de frais judiciaires en rappelant qu’en terme pénale, le prévenu est susceptible d’encourir 2 ans de prison et 30 000 euros d’amende.

Photo d’illustration.

Les commentaires sont désactivés.