L’Association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux », reconnue d’Utilité Publique, sera présente demain, mardi 11 juin 2019, à 14 heures, devant le Tribunal de Grande Instance de Dignes-les-Bains (04), dans le cadre d’une affaire de mauvais traitements infligés sur des chiens, dans laquelle elle avait déposé plainte et s’était constituée partie civile.

Photo d’illustration.

En juin 2018, une enquêtrice de l’Association Stéphane LAMART avait secouru deux chiens de type Gascon Saintongeois du chenil de Forcalquier, qui erraient sur sa propriété.

Suite à cela, un vétérinaire de Manosque s’était rendu chez elle pour les ausculter. Le plus jeune présentait des ganglions hypertrophiés et une quasi incapacité à se déplacer sur ses antérieurs résultant a priori de conditions de détention trop étroites et donc, de défauts de croissance. Le plus âgé qui n’était pas identifié était amaigri et avait le pelage très abîmé.

De ce fait, l’Association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux » avait déposé plainte contre le propriétaire du chenil.

Lors de l’audience, le 11 décembre 2018, le juge a condamné le propriétaire des animaux à payer une amende de 300 euros, 500 euros au titre de frais judiciaires et à remettre définitivement les deux chiens à l’Association Stéphane LAMART. Sur les intérêts civils, le prévenu a été condamné à payer la somme de 1740 euros à l’enquêtrice qui les avait pris en charge ainsi que 1 000 euros à l’Association Stéphane LAMART.

Le mis en cause, qui était absent lors de l’audience s’oppose au jugement et fait appel. Notre avocat au barreau de Paris, Maître Patrice Grillon, sera donc présent lors de l’audience de demain, mardi 11 juin 2019 à 14 heures au Tribunal de Grande Instance de Dignes-les-Bains.

Les commentaires sont désactivés.