• Contactez-nous
  • Newsletter
  • Boutique de Bienfaisance

Le 9 avril dernier, l’association Stéphane Lamart maintenait ses craintes sur les risques liés à la saturation des refuges, suite à l’arrêt total des adoptions. Lors d’un échange constructif entre associations de protection animale pendant une visioconférence organisée par M. Le Député Loïc Dombreval, une solution semble se mettre en place.

Après trois semaines de confinement, et plusieurs appels aux secours, le ministre de l’Intérieur a porté une oreille attentive à cette problématique. En effet, à compter du jeudi 16 avril, une tolérance sera accordée concernant les déplacements pour l’adoption d’animaux en refuge :

«Sur proposition de la cellule interministérielle de crise, il a été décidé qu’une tolérance sera accordée concernant les déplacements pour l’adoption d’animaux en refuge», annonce le ministre de l’Intérieur.

Des « règles strictes »

Comme actuellement : nos refuges procèdent à la mise en ligne sur notre site internet des animaux prêts à l’adoption. https://www.associationstephanelamart.com/adoptions-animaux-refuge/. Ainsi que sur nos pages facebook : https://www.facebook.com/associationlamart/?ref=bookmarks https://www.facebook.com/refugedesorphelins/ .  

Puis, une première approche téléphonique sera établie, peut être validée d’un rendez-vous. Pour cela, notre refuge émettra une attestation dématérialisée, comportant la date et l’horaire du rendez-vous.   

De plus, lors du déplacement, le candidat à l’adoption devra se déplacer seul et être muni, en supplément, d’une attestation de déplacement dérogatoire (nous sommes dans l’attente de la case à cocher sur l’attestation). A l’arrivée au refuge : respecter les mesures mises en place au refuge pour les gestes barrières.

Afin de contacter notre refuge canin dans le Calvados, composer le : 02.31.36.61.79. Pour joindre notre service adoption en Ile de France : 01.46.81.54.64.

Actuellement, nous sommes dans l’attente d’une décision pour le nourrissage et les soins pour les animaux de rentes situés sur des terrains agricoles, détenus par des particuliers. Sans oublier le nourrissage des chats libres et errants.

Les commentaires sont désactivés.