• Contactez-nous
  • Newsletter
  • Boutique de Bienfaisance

Rika Zaraï, chanteuse ô combien populaire, mais aussi marraine de l’Association Stéphane Lamart « Pour la défense des droits des animaux », nous a quittés subitement. Son engagement pour défendre la vie et pour la protection animale manquera terriblement à ceux qui l’ont connue et aux défenseurs des animaux dont elle était proche.

Stéphane Lamart, président éponyme, est aujourd’hui bouleversé par cette disparition :

« Rika avait accepté d’être notre marraine dès le début de notre association. Je garderai d’elle des souvenirs impérissables, celui d’une femme joyeuse, toujours positive, une femme qui aimait la vie, le bonheur, l’Amour avec un grand A. Elle avait dit dans son dernier ouvrage : l’espérance a toujours raison… Mais je garderai aussi le souvenir de son courage, de son souci d’aider les autres. Je n’oublierai jamais combien Rika m’a soutenu dans mon combat pour la protection des animaux ni ses précieux conseils pour être mieux entendu et compris du public. Rika aura su, par cette humanité exceptionnelle, entrer dans la cour sacrée de ceux que l’on oublie jamais ; de ceux qui continuent d’exister au-delà de leur passage ici-bas. »

Stéphane Lamart se souvient de sa première grosse émission de télévision avec Laurent Ruquier, à laquelle Rika Zaraï avait accepté de participer pour le soutenir. Il raconte l’enthousiasme de la chanteuse, lorsqu’elle est entrée dans sa loge, mais aussi les encouragements qui furent les siens avant d’entrer sur le plateau. Il explique comment elle a su lui inculquer la nécessité d’être un battant sans jamais baisser les bras :

« Lorsque j’ai rencontré des problèmes de santé et que j’ai dû être opéré du dos, après avoir failli être paralysé, c’est à Rika que j’ai pensé ; elle qui avait aussi rencontré à une époque beaucoup de problèmes de santé. Penser à elle m’a redonné courage. Je n’avais pas oublié tout ce qu’elle m’avait conseillé pour être toujours debout, pour continuer à marcher quoi qu’il arrive. Aujourd’hui, toutes mes pensées vont à Jean-Pierre, son époux, ainsi qu’à Yaël, sa fille, et Elysa son attachée de presse.

Adieu Rika, et merci pour tout ce que tu nous as donné… »

Les commentaires sont désactivés.