Dans son premier roman, Denise Allemand traite la question du véganisme et du courant de pensée antispéciste à travers l’histoire et le combat d’une jeune militante vietnamienne, Thy-Lan.

L’auteure a toujours porté secours aux animaux. Avec son époux, ils
ont accueilli pendant quarante ans un refuge de la Société Protectrice
des Animaux (SPA) chez eux. Ils s’occupaient alors de vingt-cinq chiens
et d’une cinquantaine de chats.

Ancienne éducatrice spécialisée, elle a toujours ressenti le besoin
de narrer des histoires. Aujourd’hui, son combat se poursuit à travers
l’écriture d’un livre. Ce roman soulève différentes questions comme
la notion d’espèce, l’égalitarisme Animal Homme et la souffrance
animale.

Thy-Lan, la protagoniste principale du roman, milite depuis son plus
jeune âge pour la défense du bien-être des animaux. Au fil des
années, elle mène une lutte permanente et partage avec innocence sa
sensibilité à l’égard des animaux avec son entourage et les gens
qu’elle rencontre. Grâce à la rencontre de Benoît, un jeune
européen, elle quitte l’Asie pour l’Europe où elle poursuit son combat
: faire du XXIe siècle celui de la « libération animale ».

Cette œuvre nous mène à réfléchir sur la violence de nos rapports
avec l’animal comme nourriture, et la souffrance de l’animal engendrée
par la cruauté humaine, lâche et ignorante.

Retrouvez ce nouvel ouvrage en vente sur Amazon : https://www.amazon.fr/Thy-Lan-Denise-Allemand/dp/1723979511

Les commentaires sont désactivés.