La chasse est une pratique particulièrement cruelle qui consiste à poursuivre et abattre des animaux pour le plaisir de tuer, les adeptes de cette activité appellent cela un « loisir », ils l’exercent sous couvert de tradition française et prétendent réguler des populations, alors qu’en tuant certaines espèces, ils sont eux-mêmes à l’origine d’un déséquilibre de la faune sauvage.
La chasse à courre, par exemple (il existe diverses formes de chasse comme le piégeage, la chasse commerciale etc…) est une pratique particulièrement cruelle qui consiste à poursuivre des animaux durant des heures, ils sont poursuivis et persécutés jusqu’à épuisement pour finir dévorés par des meutes de chiens. En France, cette abomination qu’est la chasse à courre est autorisée du 15 septembre au 31 mars.
Les accidents liés à la chasse
D’après l’ONCF (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage), le nombre d’accidents de chasse relevés durant les trois dernières saisons de chasse s’élève à 403 dont 44 mortels.
Le plomb : une source de pollution et de maladie
Le plomb est un métal hautement toxique pour les animaux et pour l’homme, il peut avoir de graves conséquences en matière de santé mais également sur l’environnement.
Le plomb est responsable d’une maladie appelée saturnisme qui peut s’avérer mortelle, les oiseaux sont fortement touchés par ce phénomène.
Ce qu’en pense la société
La majorité des Français ne se sent pas en sécurité en période de chasse comme le prouve un récent sondage IFOP (réalisé à la demande de l’ASPAS et One-Voice), du 12 au 14 septembre 2016. Il confirme que 8 Français sur 10 souhaitent que le dimanche devienne un jour non chassé, et révèle que 9 sur 10 sont favorables à une réforme de l’organisation et de la réglementation sur la chasse.
En 2010, un autre sondage réalisé par One Voice/IPSOS révélait que 79 % des Français étaient opposés à la pratique de la chasse à courre. Ils sont même 75 % à être favorables à son interdiction. Pour les Français, pas de doute, c’est une pratique cruelle pour 85 % d’entre eux, obsolète pour 76 %, dangereuse pour 72 % et perturbatrice de l’équilibre des écosystèmes pour 62 %.
Malheureusement, les pouvoirs politiques successifs (de gauche comme de droite) ont toujours favorisé la violence contre les animaux de par leur indifférence à cette question autant que par clientélisme. L’association Stéphane Lamart ne lâche rien et s’est toujours opposée à la chasse sous toutes ses formes. Elle le fait savoir en participant à des manifestations ou encore en sensibilisant le public dans le cadre de salons, des pétitions demandant l’arrêt de la chasse sont constamment proposées à nos visiteurs.
En somme, la chasse n’est que synonyme de violence, et fait à appel à l’utilisation d’armes à feu, un réel danger pour les riverains et leurs animaux de compagnie, il faut à présent que cela cesse !

 

Les commentaires sont désactivés.