Dans notre article ces produits dont vous ne soupçonnez pas la composante animale ! en date du 26 décembre dernier, nous vous présentions comme son titre l’indique des produits (alimentaires et cosmétiques) dont on ne soupçonne pas la composante animale. Le présent article va exposer cette fois des produits végétariens, c’est-à-dire ne contenant aucune trace animale.

Tout d’abord, posons-nous une question. Que veut dire végétarien ? C’est un régime alimentaire qui consiste pour une personne à se nourrir uniquement de végétaux, d’œufs, de lait et de miel. La viande est à proscrire, que ce soit de la viande terrestre (provenant d’oiseaux, d’insectes, de bovins…) ou de la viande provenant d’animaux marins (poissons, mammifères marins, crustacés…). Une personne végétarienne ne consomme bien évidemment pas de sous-produit de l’abatage des animaux (tels que la gélatine, la présure et le caviar). Les végétariens peuvent donc consommer des céréales, des fruits, des légumes, des noix, éventuellement des œufs et du lait. Les végétariens excluant le lait et les œufs sont appelés végétaliens.

Vous avez aussi certainement entendu parler d’un autre terme, celui de « végan ». Le végan, en plus d’être végétalien, ne consomme aucun produit d’origine animale dans sa vie aussi bien en matière aliments, qu’en produits cosmétiques, textiles, objets … Le vegan n’utilise donc ni fourrure, ni laine, ni produits testés sur les animaux ect…  Le végan consomme donc des produits non issus de la souffrance animale.

Après avoir fait ce distinguo entre ces trois termes qui sont d’ailleurs complémentaires, nous allons nous intéresser à certains produits qui, pour bon nombre de personnes ne consommant pas de viande, sont nécessaires afin de réunir plaisir gustatif et bon équilibre alimentaire.

Nous connaissons tous le blé, le couscous, le riz blanc, la fève, la noix, la cacahuète, l’aubergine, l’asperge, le petit pois, la pomme de terre, l’épinard,  la laitue, le radis rouge, l’abricot, la papaye, le lait de soja ou encore le thé ; ces produits dont tout bon végétarien peut consommer avec ou sans modération. Nous allons ici vous présenter de façon plus précise certains produits qui vous seront bénéfiques si vous souhaitez devenir végétarien. Ces derniers présentant de nombreux bienfaits, bienfaits souvent similaires ou supérieurs à ceux de la viande.

Le seitan



Il est fabriqué à base de blé et est le meilleur substitut à la viande. Le seitan est un aliment végétal introduit en Chine par des moines bouddhistes. En japonais, le mot seitan signifie « composé de protéines ». Sa texture est proche de celle de la chair animale et est très riche en protéines. En effet son apport en protéines est de 75 grammes pour 100 grammes de seitan.

  Le tofu

Le tofu est un aliment de substitut de viande le plus connu dans le régime végétarien. C’est une pâte blanche, fabriquée à base de soja. Malgré sa faible teneur en protéines, le tofu est peu calorique. C’est donc un bon allié pour vous garantir une bonne hygiène de vie. Naturellement dépourvu de cholestérol, contrairement à la viande, le tofu apporte même des acides gras insaturés. Ce sont eux qui contribuent à réduire le taux du mauvais cholestérol. De plus, il contient du fer.

L’épeautre

L’épeautre est une céréale riche et en protéines et en minéraux (le zinc, le fer, le cuivre, le magnésium). Cette céréale considérée comme l’ancêtre du blé est excellente pour le transit. Cette céréale est constituée d’un gluten d’excellente qualité car ne subissant pas de sélection variétale (processus par lequel l’homme modifie une espèce végétale) comme le blé, elle permet une meilleure tolérance de cette molécule par les individus allergiques au gluten.

Les lentilles

Les lentilles sont très riches en protéines, elles contiennent également beaucoup de minéraux comme le fer et le magnésium. En plus de ses apports en protéines et de son faible taux de calories (115 calories pour 100 grammes de lentilles cuites), elles ont la particularité d’avoir un index glycémique très faible. Cela veut dire qu’une fois consommées, elle nous apporte de l’énergie sur le long terme.

Le quinoa

Le quinoa appelé aussi le « riz des Incas » est originaire d’Amérique du Sud. En plus d’être sans gluten, il contient 15 % de protéines, 70% de glucides, peu de lipides, de fibres et de nombreux minéraux tels que le fer, le magnésium et le cuivre. Pour information, le quinoa contient aussi tous les acides aminés essentiels qui font en partie défaut aux autres céréales.

La diversité de ce que la nature offre aux végétariens et à tous ceux souhaitant le devenir est exceptionnelle. Les bienfaits exposés dans l’article sont une preuve qu’une hygiène de vie sans consommation de viande et même de produits non issus d’animaux est possible.

Les commentaires sont désactivés.