L’engagement de Stéphane LAMART

C’est à l’âge de 10 ans que Stéphane LAMART est confronté à une violente scène de maltraitance d’animaux par des adultes. Surpris et choqué, Stéphane se promet de défendre les droits des animaux : il se rend chaque mercredi et samedi dans les refuges de sa région pour assurer les promenades des animaux et le nettoyage des cages. Très vite, il y consacre ses week-ends, mène ses premières enquêtes sur le terrain, commence à rédiger à l’âge de ses 10 ans des courriers aux ministres, députés et au Président de la République afin de les sensibiliser à la protection animale.

A 17 ans, il s’installe à Paris pour se rapprocher des pouvoirs publics, mobiliser les médias et fédérer les personnalités autour de son engagement.

Le 8 mars 2000, il fonde son association, avec le soutien de Rika ZARAÏ, marraine de l’association et la chanteuse STONE (Ex duo de Stone et Charden) aujourd’hui porte-parole et membre du Conseil d’Administration de l’Association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux ».

STONE et Stéphane LAMART

Depuis 19 ans, Stéphane continue de l’animer au quotidien, sur le terrain et auprès des médias.

Des actions soutenues par les médias

Depuis sa création le 8 mars 2000, l’Association Stéphane LAMART a su s’imposer auprès des médias ; Stéphane LAMART, par son dynamisme, son ingéniosité et son réseau, incarne aujourd’hui la relève dans le domaine de la protection animale.

Dès 2004, l’Association lance sa première campagne de sensibilisation auprès du grand public avec un spot TV sur les chaînes nationales France 2 et France 3 ; depuis, il ne se passe pas une semaine sans que la presse ne se fasse l’écho des initiatives de l’Association, en presse nationale, PQR, reportages sur les radios locales et interview dans des émissions de grande écoute comme « On a tout essayé » avec Laurent RUQUIER…

Un réseau d’experts au service des Droits des Animaux

Stéphane LAMART a su doter l’Association d’un impressionnant réseau de professionnels susceptibles d’intervenir sur le terrain dans toute la France : représentants des autorités publiques, de nombreux vétérinaires, d’avocats spécialisés autour de Maître Patrice GRILLON, conseil de l’Association depuis de nombreuses années. L’Association est invitée à siéger dans des commissions de protection animale, au Ministère de l’Agriculture, à l’Assemblée Nationale ou encore à la Mairie de Paris, et noue régulièrement des contacts au sein de différents Ministères, notamment ceux de la Justice et l’Environnement.

Elle n’hésite pas à se mobiliser aux côtés d’autres  associations pour défendre ensemble la cause animale.

Chaque année, l’Association traite près de 450 dossiers juridiques, avec une moyenne de 150 procès par an pour 700 animaux défendus sur un plan National !

Les dates clés


Le 1er juin 1998, Stéphane LAMART s’installe à Paris pour se rapprocher des pouvoirs publics, mobiliser les médias et fédérer les personnalités autour de son engagement.

Le 8 mars 2000, création de l’Association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux » qui sera d’ailleurs la première association « Pour la défense des droits des animaux ».

Le 6 mars 2003, inauguration du 1er pigeonnier à Paris, dans le 14e avec la présence de Bertrand Delanoë.

Juillet 2004, lancement de la 1ère campagne de sensibilisation par l’association auprès du grand public avec un spot publicitaire relayé sur les chaînes nationales contre l’abandon.

Le 8 mars 2005, obtention de la capacité juridique à ester en Justice avec sa constitution en partie civile.

2011, l’association obtient une circulaire qui émane du Ministère de l’Intérieur et de l’Agriculture pour renforcer les droits des animaux exploités lors de situations de mendicité sur un plan national.

Le 12 avril 2013, obtention de Reconnaissance d’Utilité Publique par le Conseil d’État. De ce fait, elle est habilitée à recevoir des legs, des donations, et des assurances-vie sans payer les droits de succession. Elle est aussi habilité à délivrer des reçus fiscaux pour des dons qu’elle reçoit du public et des entreprises.

– 2014, Victoire juridique pour l’interdiction de gain de poisson rouge à la foire du trône de Paris

Le 20 mai 2017, inauguration du Refuge des Orphelins de l’association Stéphane Lamart en Normandie.

Le 29 mai 2019, remise d’une pétition contre le Festival de Yulin ayant amassée plus de 170 000 signatures à l’Ambassade de la République Populaire de Chine à Paris.