Actualités

11Avril 2022

2 mois de prison avec sursis pour avoir battu son chien

L'association Stéphane Lamart, reconnue d'utilité publique, était présente à l'audience du 12 avril 2022 à 13h45 devant le Tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand contre une femme qui a battu son chien en pleine rue.

Les faits se sont déroulés le 22 septembre 2021 à Clermont-Ferrand (63). Une femme âgée de 37 ans, a donné des coups de pied ainsi qu'une gifle à son « staffie ». Elle l'a soulevé, l'a fait tourner en l'air et l'a projeté contre une rambarde, puis a fini par le traîner au sol.

L'alerte a été donnée par des riverains témoins de la scène.

La femme était en présence de son compagnon qui a également été placé en garde à vue, sans toutefois être poursuivi.

La prévenue est également poursuivie pour avoir insulté un agent de police lors de l'intervention.

L'animal, confié à l'APA (association de protection des animaux), s'est montré craintif vis-à-vis de l'homme, ce qui témoigne d'un vécu de maltraitances répétées.

L'association Stéphane LAMART a porté plainte et s'est constituée partie civile contre l'intéressée, pour les faits qualifiés de sévices graves.

Maître Grillon, avocat de l'association, a plaidé le 12 avril 2022 à 13h45, devant le Tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand.

La prévenue n'était pas présente lors de l'audience.

Le Procureur a requis une peine de 4 mois de prison avec sursis, à la confiscation du chien et à l'interdiction définitive de détenir un animal.

Finalement, le Tribunal l'a déclarée coupable et en répression, l'a condamnée à 2 mois de prison avec sursis, à la confiscation du chien, à l'interdiction définitive de détenir un animal. 

Sur les intérêts civils, elle devra verser la somme de 50 € de dommages et intérêts et 1.000 € au titre des frais judiciaires à l'association Stéphane LAMART.

Photo d'illustration Pixabay.


Partager :

Restez informé(e) grâce à notre newsletter

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la lettre d'information fournie par l'Association Stéphane Lamart.