Actualités

29Juillet 2021

Fin des pires pratiques d’élevage et d’abattage des poulets : plainte déposée contre le groupe LDC

L'association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux » a déposé plainte aux côtés de L214 Ethique et Animaux contre le groupe LDC qui n'a toujours pas pris d'engagement visant à mettre fin aux pire pratiques d'élevage et d'abattage des poulets.

 LDC a pourtant été interpellé à plusieurs reprises sur les conditions déplorables dans lesquelles les poulets de ses marques sont élevés : oiseaux entassés sans accès à l'extérieur, sélection génétique causant des défaillances et déformations, accrochage des poulets vivants, programme lumineux contraire à la réglementation, etc. L'association Stéphane Lamart a par ailleurs déjà interpellé LDC sur son refus d'adhérer au European Chicken Commitment par un courrier resté à ce jour sans réponse.

L'association L214 vient de dévoiler de nouvelles images tournées dans un élevage des Pays-de-la-Loire fournissant le groupe Arrivé Maître Coq, filiale du groupe LDC. Celles-ci montrent des poulets issus de souches sélectionnées génétiquement pour grossir plus vite, ce qui leur cause de nombreuses souffrances due à des défaillances d'organes et des déformations des pattes incapables de supporter le poids de leur corps. Certains d'entre eux sont même incapables de se lever pour s'alimenter et s'abreuver, et meurent de faim et de soif.

Dans ce même élevage, le programme lumineux est en infraction avec la réglementation et pousse les oiseaux à manger davantage et décourage l'activité de façon à les faire grossir plus rapidement.  La marque Maître Coq affirme pourtant que « l'animal et son bien-être sont le cœur du métier de [ses] éleveurs ».

Il est grand temps que LDC et ses filiales se préoccupent réellement de la souffrance des animaux en mettant fin à ces pratiques barbares, et en adoptant enfin les critères de l'European Chicken Commitment, qui ne sont pourtant qu'un strict minimum.

Vidéo de L214 :


Photo et vidéos © L214


Partager :

Restez informé(e) grâce à notre newsletter

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la lettre d'information fournie par l'Association Stéphane Lamart.