Actualités

20Décembre 2021

Le maire de Lorette fait abattre neuf chèvres sans autorisation

Neuf chèvres errantes ont été tuées dimanche 19 décembre lors d'une battue illégale organisée par Gérard Tardy, le maire de la commune de Lorette (42).

Depuis plusieurs semaines, un troupeau sauvage de douze chèvres commettait des dégradations dans le cimetière de la ville et les usagers s'en plaignaient. Gérard Tardy a pris un arrêté municipal temporaire pour organiser la battue sur sa commune. Le maire et six chasseurs se sont rendus sur place à 7h30, ils ont fait sortir les chèvres du cimetière en les dirigeant vers une partie boisée à proximité et ont abattu neuf d'entre elles. Trois chèvres se seraient réfugiées dans la colline du Crest Cocu.

Mais cette battue s'est faite sans l'autorisation de la préfecture de la Loire. Les services ont écrit samedi au maire de Lorette, pour rejeter sa demande et lui rappeler qu'il n'était pas autorisé à procéder à cet abattage.

L'association Stéphane LAMART s'indigne de ces conditions d'abattage, il existe d'autres solutions qui auraient pu être envisagées, comme capturer et conduire les animaux en fourrière avant d'être rendus à leur propriétaire ou à une association de protection animale. Ces chèvres ne représentaient aucun danger immédiat pour les habitants de Lorette.

L'Association Stéphane LAMART "Pour la défense des droits des animaux" - Reconnue d'Utilité Publique et la Société Nationale pour la Défense des Animaux (SNDA) déposent plainte contre le maire de Lorette. Leur avocat Maître Patrice Grillon, sollicitera en leur nom que justice soit rendue.

Gérard Tardy ternit l'image de la profession de maire, ce n'est pas possible qu'un élu puisse s'en prendre aussi facilement à des animaux sans défense.

Stéphane Lamart, le président-fondateur de l'association éponyme, demande au préfet la destitution du maire pour ces actes, aujourd'hui il s'en prend aux animaux, mais qu'en sera-t-il de demain ?  


Partager :

Restez informé(e) grâce à notre newsletter

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la lettre d'information fournie par l'Association Stéphane Lamart.