Actualités

19Mai 2022

Le moustique tigre, porteur de la dirofilariose, un vrai danger pour les chats et les chiens

Nous le savions déjà, le moustique tigre est un vecteur potentiel du chikungunya, de la dengue et du Zika chez l'homme. Ce que l'actualité récente nous apprend, c'est qu'il peut également être très dangereux pour nos chiens et chats.

En effet, le moustique tigre peut également transmettre la dirofilariose, maladie appelée également « ver du cœur » qui peut être fatale La dirofilariose est une maladie touchant le système cardiovasculaire des chiens, furets, renards, loups ou encore les chats. Il s'agit d'un ver rond qui migre vers le cœur avant de s'installer dans les artères pulmonaires. L'animal peut alors souffrir à terme d'un syndrome hémolytique grave ou encore d'une obstruction de la veine cave.

Ce parasite transite par les piqûres de moustiques qui vont transmettre la maladie d'un animal malade à un animal sain.

Lorsque les vers sont présents dans le sang d'un animal, ils peuvent y survivre jusqu'à 5 à 7 ans. Ces vers peuvent causer une insuffisance cardiaque et même la mort subite des animaux infectés dans certains cas. 

Pour protéger votre animal, éloignez ce dernier des lieux où serait présente de l'eau stagnante tels que les marais, des pots de fleurs non vidés, marre à poisson, en somme tous lieux ou le moustique peut pondre ses œufs à la surface d'un point d'eau stagnant ou un récipient contenant de l‘eau impure à la consommation. 

Le moustique tigre est plus petit que le moustique autochtone (standard), il mesure environ 5 millimètres. Le moustique autochtone, lui, mesure généralement entre un demi centimètre et un centimètre. Le moustique tigre est zébré et possède de longues mandibules noires hachurées de blanc.

D'origine asiatique, le moustique tigre pique plutôt le jour (principalement le matin et le soir) sans faire de bruit, alors que le moustique standard a plutôt tendance à piquer la nuit. Son vol est très silencieux, il ne peut donc pas être identifier lorsqu'il s'approche de vous. Le moustique tigre aime les lieux habités par l'homme

Que faire en cas de piqûre de moustique tigre (humains et animaux) ?

Visuellement, la piqure est la même qu'un moustique classique. Un petit bouton rouge apparaît, gonfle et démange rapidement. Une petite douleur peut se faire ressentir. Le bouton ressemble à une cloque plate de 5 mm à 2 cm de diamètre. Il est important de désinfecter la piqure avec un antiseptique tout de suite après la piqûre afin de limiter le risque de contagion de maladies. Prendre une solution hydroalcoolique si besoin.

Se protéger des piqures :

-       Porter des vêtements couvrants et amples imprégnés d'insecticide

-       Appliquer des produits anti-moustiques cutanées

-       Utiliser des moustiquaires

-       Utiliser des diffuseurs d'insecticides à l'intérieur et des serpentins à l'extérieur.

Eviter la prolifération du moustique-tigre :

-       Allumez la climatisation (les moustiques fuient les endroits frais) ou un ventilateur ;

-       Vider régulièrement les petits récipients (vases, soucoupes des pots de fleurs…) pouvant contenir de l'eau dans les jardins.

-       Rendre les bidons de récupération d'eau de pluie inaccessibles aux moustiques (les couvrir d'une moustiquaire ou d'un tissu fin), retourner les arrosoirs.

-       Prévoir une pente suffisante pour que l'eau ne stagne pas dans les gouttières.

-       Veiller à la bonne évacuation des eaux de pluie.

-       Entretenir son jardin.

Source : Stéphane Gayet, infectiologue au CHU de Strasbourg.

Article complémentaire Maladie moustique fatale pour les chiens et les chats : la dirofilariose


Partager :

Restez informé(e) grâce à notre newsletter

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la lettre d'information fournie par l'Association Stéphane Lamart.