Actualités

14Juin 2022

Un homme laisse ses chiens sans eau, sans nourriture et sans soins

L'association Stéphane Lamart, reconnue d'utilité publique était présente à l'audience du 12 avril 2022 devant le tribunal de police de Rouen contre un homme poursuivi pour les faits de privation de soins et de chiens non identifiés.

Les faits se sont déroulés le 8 mars 2021 à Yvetot (76).

A la suite d'un signalement, l'association Stéphane LAMART a mandaté un de ses enquêteurs bénévoles afin de procéder aux premières vérifications.

L'enquêtrice a constaté que les deux chiens de type Shitzu manquaient de soins, d'alimentation et d'eau et se trouvaient en état de maigreur avancé, avec des parasites et des poils collés non entretenus. Ils vivaient dans un jardin rempli d'excréments et d'urine et ne disposaient ni de panier ni de couverture. Depuis le décès de sa femme, l'homme laissait les chiens en permanence à l'extérieur.

Un cadavre de chien se trouvait également dans le jardin de l'individu.

Le chien décédé a été évacué par un vétérinaire. Il avait dans l'estomac un morceau de tissu de 40 cm de long. Selon le compte-rendu d'examen nécropsique, l'obstruction causée par le corps étranger stomacal, ainsi que la cachexie et le défaut de soins ont probablement causé indirectement la mort de l'animal. La cachexie extrême de l'animal démontrait un défaut de soins évident, selon le vétérinaire.  

De surcroît, les chiens n'avaient pas de carnet de santé et n'étaient pas identifiés.

Les chiens ont été pris en charge par l'association. Le propriétaire a cédé les chiens sans remords, en précisant qu'il n'avait plus le temps de s'en occuper depuis le décès de sa femme.

Le tribunal a rendu son jugement le 7 juin 2022. Le prévenu a été reconnu coupable et condamné à une amende de 150€ par chien pour les faits de privation de soin.

De plus, il a été condamné à une amende de 35 € par chien pour les faits de détention de chiens non identifiés.

La confiscation des deux chiens a été ordonnée et leurs remises à l'association Stéphane LAMART. Sur intérêts civils, il devra verser 500 € de dommages et intérêts tout et 300 € au titre des frais judiciaires.

 



Partager :

Restez informé(e) grâce à notre newsletter

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la lettre d'information fournie par l'Association Stéphane Lamart.