Actualités

6Août 2021

Une SDF de Saint-Mandé (94) en garde à vue pour avoir battu son chien

L'association Stéphane Lamart « Pour la Défense des Droits des Animaux », reconnue d'utilité publique a déposé plainte contre une femme sans domicile fixe de Saint-Mandé (94) pour sévices graves envers son chien.

Depuis plusieurs jours, une femme SDF battait son chien, de type Cocker, âgé de seulement 1 an, en pleine rue à Saint-Mandé, elle lui portait des coups extrêmement violents et l'étranglait. Son chien lui servait d'oreiller pour dormir et souffrait horriblement.

Un riverain a été témoin de cette terrible scène et a décidé de prendre une vidéo pour la publier sur Internet.

Une habitante de Saint-Mandé, à ce moment en vacances au Maroc, prend connaissance de la vidéo sur les réseaux sociaux et s'aperçoit que le lieu qui apparaît n'est pas loin de son domicile. Sur la vidéo, on peut voir que la SDF bat fermement son chien. Elle décide alors à son retour en France le 5 août 2021, de contacter immédiatement la police municipale de Saint-Mandé afin de leur montrer la vidéo.

La police municipale s'est tout de suite transportée sur les lieux afin de sauver ce chien, toujours accompagné de l'habitante de Saint-Mandé. Le parquet de Créteil a décidé de saisir l'animal et de le confier à l'Association Stéphane Lamart. La femme sdf a été placée en garde à vue hier après-midi au commissariat de Vincennes et sera poursuivie devant la justice pour répondre des faits.

L'association Stéphane Lamart a tout de suite emmené le chien chez un vétérinaire afin de lui apporter les soins nécessaires. Le constat est sans appel : l'animal n'est pas en bon état et il souffre. Le chien est extrêmement maigre, il présente une note d'état corporel de 3,5 sur 9.  Il présente une plaie infectée au niveau de sa patte, probablement due à un épillet, ses griffes sont anormalement longues et il présente une sévère otite jamais soignée.

L'association Stéphane Lamart remercie la police municipale de Saint-Mandé pour leur réactivité et leur dévouement.


Partager :

Restez informé(e) grâce à notre newsletter

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la lettre d'information fournie par l'Association Stéphane Lamart.