Actualités

8Juin 2022

Jugés pour détention illégale de deux lionceaux

L'association Stéphane LAMART, reconnue d'utilité publique, était présente à l'audience du 9 juin 2022 à 11h00 devant le Tribunal Correctionnel de Thionville contre des trafiquants d'animaux sauvages qui détenaient deux lionceaux et les ont abandonnés devant un parc animalier des Bouches-du-Rhône.

Les faits se sont déroulés le 31 décembre 2019 à 7 heures du matin, lorsqu'un employé du parc ROAAR de Trets (13) a retrouvé deux lionceaux devant l'entrée. Les animaux âgés d'environ 4 mois n'étaient pas identifiés et se trouvaient dans des cages de transports pour chats.  Les fauves ont été recueillis par l'association Tonga terre d'accueil, qui est spécialisée dans la prise en charge d'animaux sauvages.

Une enquête a été ouverte par le parquet d'Aix-en-Provence afin de retrouver la trace des propriétaires. Les investigations ont été confiées à un service spécialisé de la gendarmerie, un choix qui accrédite la thèse d'un trafic d'animaux sauvages.

Trois prévenus ont été convoqués à l'audience du 9 juin 2022 et notre avocat Maître Patrice GRILLON a plaidé devant le tribunal correctionnel de Thionville.

Le Procureur a requis pour des peines allant de 10 mois de prison dont 6 mois avec sursis probatoire, de 15 mois de prison  dont 6 mois avec sursis probatoire et de 9 mois fermes, outre pour chacun une amende de 3.000 €, la confiscation des animaux, l'interdiction de détenir des animaux à titre définitif, l'interdiction d'exercer une activité en lien avec les animaux et l'affichage du jugement. 

Le Tribunal a mis son jugement en délibéré et il sera rendu le 7 juillet 2022.



Partager :

Restez informé(e) grâce à notre newsletter

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la lettre d'information fournie par l'Association Stéphane Lamart.