Actualités

20Juillet 2021

Sauvetage de moutons

Une nouvelle fois, lors de la période de l'Aid El Kebir, des milliers de moutons ont été égorgés dans notre pays. 
Dans la nuit du 18 au 19 juillet, à Nice, l'association ARPA (Alliance pour le Respect et la Protection des Animaux) a reçu un signalement d'un particulier pour la présence de huit moutons « stockés » sur le balcon d'une maison, sans eau ni nourriture, qui allaient être cruellement égorgés. 

Stéphane Lamart, qui était alors en déplacement à Nice (06) pendant cette période, a été sollicité  afin de  mener à bien la procédure de retrait. 

Notre Président s'est rendu chez l'individu à minuit, accompagné de l'ARPA. Malheureusement, à leur arrivée, il ne restait que quatre moutons vivants sur les huit. Saisis et confiés à l'ARPA, ils sont désormais heureux et peuvent savourer de l'herbe fraîche pour leur plus grand plaisir. Parallèlement, le 19 juillet, à la suite de plusieurs signalements du voisinage, 3 enquêteurs bénévoles d'Ile de France se sont rendus chez un particulier à Villeneuve-Saint-Georges (94), pour suspicion d'abattage. 

La police nationale s'est rendue sur place à nos côtés pour que nous puissions saisir le mouton. Ce dernier a été récupéré par l'association sous réquisition et placé en lieu sûr. 

Il vit désormais des jours heureux avec de nombreux congénères.
À Chilly-Mazarin (91), le 20 juillet 2021, ce sont 6 moutons qui se sont échappés d'un bâtiment, destinés à l'abattage. 

Ils doivent leur salut aux services techniques de la mairie qui les avaient vus, dans la rue, à proximité de l'abattoir. Nous les avons pris en charge afin de les faire adopter.

Nous réitérons notre demande au Gouvernement français pour que soit abrogé l'article de loi R. 214-70 du Code Rural résultant de l'arrêté du 12 décembre 1997 et du Décret du 28 décembre 2011, qui permet une exception à l'étourdissement des animaux, dès lors qu'il s'agit d'abattage rituel. 

De nombreux pays au sein de l'Union Européenne et en dehors tels que la Norvège, l'Autriche, la Grèce, la Pologne, la Nouvelle Zélande, le Danemark, l'Islande, la Suisse, ou le Liechtenstein, ont déjà interdit cette pratique. 

Il faut que la France réagisse !


Partager :

Restez informé(e) grâce à notre newsletter

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la lettre d'information fournie par l'Association Stéphane Lamart.